• Isabelle Quimper

Comment faire face à la crise de colère?

Lorsque l'on est en colère, notre cerveau reptilien ne répond plus.




Avant que notre cerveau reptilien revienne à la "normale", il faut que les hormones qui se sont produites dans notre corps diminuent. En attendant, n'essayer pas de discuter, de gérer ou de faire comprendre la situation à la personne en colère.



Être à l'écouter des signes physiques de votre jeune adulte.

Lorsque vous voyez qu'il est contrarié, irrité ou qu'il lève le ton, dites-lui que vous remarquez qu'il est contrarié par exemple et qu'il serait bien de continuer la discussion plus tard.

Laisser du temps à la personne pour revenir au calme.

Lorsqu'elle sera prête à parler elle reviendra vers vous ou vous le saurez. Ne précipitez surtout pas les choses.

Lorsque les deux seront prêts à parler, nommez vos sentiments face à la situation en parlant au "je".

L'idée est d'essayer de comprendre le pourquoi derrière cette colère.


Vous avez envie d'avoir d'autres trucs sur le sujet?

Réservez votre appel gratuit de 15 minutes.



0 vue0 commentaire